Horaires du jour : 9h00 à 18h00
 Chercher :



Mission et historique

Library reading room
© UN Photo

Une bibliothèque internationale hautement spécialisée aux caractéristiques uniques … 

La Bibliothèque Dag Hammarskjöld offre des services de recherche et d’information visant à aider les États Membres à participer aux travaux de l’ONU. Située au Siège des Nations Unies à New York, la Bibliothèque est avant tout au service des délégués des missions permanentes et du personnel du Secrétariat de l’ONU.

Dès la mise en place des services de la Bibliothèque à l’ONU en 1946, l’Assemblée générale des Nations Unies :

a reconnu que le rôle central de la Bibliothèque, comme outil dont les délégations et le Secrétariat ont un besoin essentiel pour s’acquitter de leurs tâches, garantirait la création d'une bibliothèque internationale hautement spécialisée aux caractéristiques uniques, pourvu que cet outil soit appliqué correctement (A/4231).

La planification d’une Bibliothèque au Siège de l’ONU a débuté en même temps que celle de l’Organisation des Nations Unies elle-même. Dans un rapport de 1945, la Commission préparatoire des Nations Unies a déclaré que ‘le Département des services de conférence comprendrait [..] une bibliothèque dotée de services de recherche et de référence (PC/20)".

L’Assemblée générale définit la responsabilité fondamentale de la Bibliothèque ainsi :

La bibliothèque a pour fonction primordiale de mettre les délégations, le Secrétariat et les autres groupes officiels de l’Organisation en mesure d’obtenir, dans les meilleures conditions possibles de rapidité, de commodité et d’économie, les ouvrages, documents et renseignements que peut fournir une bibliothèque et dont ils ont besoin pour s’acquitter de leur tâche. Les besoins de ces groupes détermineront les ouvrages et les documents à acquérir et les services à assurer (A/C.5/298)

En 1959, la Fondation Ford a fait un don de 6,2 millions de dollars à l’ONU pour la construction d’un nouveau bâtiment de la Bibliothèque à New York en remplacement des locaux inadaptés qui l’abritaient alors. Le 16 novembre 1961, peu après la mort du Secrétaire général Dag Hammarskjöld, le bâtiment alors récemment construit a été nommé Bibliothèque Dag Hammarskjöld en l’honneur de l’engagement de celui-ci d’aménager la Bibliothèque dans un nouvel espace moderne et magnifique.

Aujourd’hui, la Bibliothèque Dag Hammarskjöld rend hommage au legs de son éponyme en aidant les hommes et les femmes qui œuvrent pour la paix à l’ONU.